vendredi 17 juillet 2009

Demain gorges du Verdon. Rendez-vous fin août les cocos.

jeudi 16 juillet 2009

Je réssuscite deux images concoctées à l'aide de Paint Brush, qui initialement auraient dû apparâitre dans le hors série Soul, accompagnées d'un lexique consacré au jargon bmxssique, qui comme tu le sais , cher lecteur, peut paraître incompréhensible voir rébarbatif aux châstes oreilles du non pratiquant.

Cependant, à l'aide de quelques notions d'anglais, ce même jargon accrobatique peut rapidement prendre une tournure ridicule et jouissive. En voici quelques exemples illustrés.
*Ôh inculte, suis donc le lien suivant pour découvrire qui se cache derrière le masque du garçon-rat , http://thecomeupbmx.net/videos/ratboys-shine-section, et vérifier par la m^me occasion que sa selle arrive bien à hauteur de ses essailles...
**Oui lecteur à l'oeil âffuté, c'est bien un Matthieu Becker de 72 ans que tu as reconnu à juste titre en arrière plan de la première image!

mardi 14 juillet 2009

Cherchez l'erreur.

Une brochette de départs en retraite, des merguez, des saucisses blanches, des HLM, des moustachus, Borny, des fûts de bière, des instit', des communistes, des tabagiques, des danseurs de tango, des collègues (les miens) des tas de choses à grignoter, et au milieu... Thomas Hanus. Le seul qui va discretement voler des tartines au buffet gratuit et qui se sert des pression en douce à la tireuse en libre service. Le seul qui crie la bouche pleine "mort aux vieux" pendant le discours et qui pète bruillament là où tout le monde s'arrête. Un pot réussi.
(photo parue dans le Républicain Lorrain)

Il me faut distraire mon moteur cerebrale si je ne veux pas me noyer dans l'abime des calculs informatique.

lundi 13 juillet 2009

Chronique de bureau


Chronique du terroir

Les Vosges partie 1
A la chasse aux Brimbelles.
Dimanche 12 juillet, chez Roger, 70 ans, on mange tôt car cet après-midi, c'est cueillette. Il est 11h30, l'heure de casser la croûte.
-Un petit canon?
-J'ai pas fini mon picon.
-C'était pas une question, passe moi ton verre.
-Allez Hop
-Santé
Une tranche de jambon, un canon,
un bout de saucisse, un canon,
du canard, un canon,
une paire de botte, un canon,
un chapeau, un canon,
un panier, un canon,
-il faut finir le cubitener, y'en a presque plus, charlie?
-ooof...
un canon.
et c'est partit mon kiki pour la chasse aux myrtilles (brimbelles comme on dit dans les Vosges).

Résultats de ces quelques heures dans les bois: un petit kilo de myrtilles, quelques litres pinard, une tique sous mon aisselle, et un look à toutes épreuves.
-on rentre et on casse la croûte. un canon? charlie?

jeudi 9 juillet 2009

Bouillon Malibran

Ce We, avec Sophie, on a sonné a des interphones bruxellois en disant "C'est les dessinateurs",; c'est la première fois que je disais un truc pareil, et le mieux c'est que les gens nous attendaient, et nous aceuillaient chez eux, dans leurs cuisines.
On essayait de paraitre le plus professionel possible mais je ne me suis pas aventuré à essayé de dessiner les têtes des gens alors qu'ils allaient voir le résultat. On devait faire un espece de reportage dessiné de personnes qui cuisinaient la veille d'un banquet multi-ethnique dans le quartier Malibran de Bruxelles.
Donc le samedi on a vu deux cuistos chez eux, on a discuté de tout et de rien, on a dessiné on goutant du chorizo, le soir on a retrouvé les autres dessinateurs chez un imrpimeur et pis on selectionnés les dessins qui, le lendemain representer le stand de chaque equipe de cuistos.
Et pis le lendemain on s'est raboulé dans la rue de malibran, on a brunché à la marocaine, on a gouter du gazpaccho aux orties, du potage aux lentilles, des tortillas en sandwich et autres couscous...On a continuer à dessiner, à parler à des gens, à voir des concerts et pis finir par voir la pluie tomber...
Tout ça, ça va donné un livre de recettes de cuisine avec des illustrations de nous. Je vous en reparlerai.








quelques dessins du petit déjeuner.

lundi 6 juillet 2009

vendredi 3 juillet 2009

Le Poil

"Je repousse.
Le poil aussi.
C'est pas que j'sois feignant c'est que j'me trouve d'astucieuses manières de repousser au lendemain. L'astuce, ça, ça m'connait mais j'dois avouer que j'en manque à présent et c'est ainsi que j'me retrouve ici, à une heure trop tardive pour un mec sensé se levé tôt afin de faire briller l'éclat du luxe international.
J'pourrais parler de quelques bribes des We precedents, des lueurs matinales où je me suis retrouvée avec une bouteille de whisky dans une main un vélo dans l'autre en direction de ma seine à moi...."

J'ai ecris ça hier soir avant de m'ecrouler devant mon ordinateur, pas eu le temps de finir ni de poster, bah de toute manière je le posterais jamais ce long post.
Bien trop occuper à rien faire.
Ou à serigraphier dans la cave à JB:
Ou à mixer la cinquième mixtape du Megot composée d'une fine selection de morceaux psychédéliques français des années 60.
C'est pas vraiment mixé, c'est juste un enchainement quoi.
J'ai trouvé quelques truc assez fou notament ce fameux Philippe Nicaud qui à fait un espece de concept album sur sa libido, Erotico..Nicaud, l'album est assez calme par rapport a ses paroles qui sont bien barré et ça finit en apothéose avec 'cuisses nues et bottes de cuir' qui m'obsede depuis quelques jours. Il a aussi fait un morceaux sous le pseudo de San Antonio (héhé) qui s'apelle J'aime ou J'emmerde qui est génial.
Messieurs De Bordeaux et Beretta, eux fonctionnent en duo, je sais pas qui fait quoi mais je sais qu'ils se sont recyclé en doublures françaises de quelques acteurs hollywoodiens connu, Daniel Beretta a même participé à la BO d'Aladdin (si c'est pas triste).
Y'a aussi un morceaux de William Sheller, un gros groove bien gras, au debut j'ai cru qu'à l'instar de Brigitte Bardot ou France Gall, c'est une piste où son orchestre s'amuse sur un instrumental avant de l'accompagner sur ses balades ennuyeuses mais en fait William Sheller était à la base un orchestrateur hors pair qui faisait essentiellement des B.O ( Ici Erotissimo). Depuis ce mec se noye dans le sirupeux.
Le Psyche Rock est le fameux ballet de Béjart composé par Pierre Henry et Michel Colombier, ici repris par un groupe pop anglais et bien plus tard repris pour le generique de Futurama.
Y'a aussi une piste issue de la B.O de l'Homme Orchestre avec De Funes et son fils à la batterie (du moins dans le film) et ça c'est orchestré par François de Roubaix qui à fait enormement de trucs méconnus.
Le morceau de Gainsbourg, c'est pour le Film du Photographe William Klein ( qui a fait la pochette de Love on the beat) MISTER...FREEDOM, où Gainsbourg joue la marseillaise à l'orgue deguisé en communiste de l'espace.
Ben et biensur à la fin y'a le plus grand groupe du monde,qui à toujours privilégier la démarche psychédélique parce que c'est plus simple pour justifier,une piste introuvable, jamais pressé, en cadeaux pour vous.

Tracklist:
Philippe Nicaud-Cuisses Nues, Bottes De Cuir
L'oeil-Bernadette
Daniel Beretta-Je m'ennuie
Messieurs De Bordeaux et Beretta-Papa (Psychose)
William Sheller-Exitissimo
Michel Legrand-Mi,Sol,Mi,Mi,Re,Re,Mi
Eric Frammond-Bacchanale chez satan
Nino Ferrer-Cannabis
Les Hyper Sound-Psyche Sound
Nicolas de Roubaix et Louis De Funes-Répetitions
Serge Gainsbourg-No,no,Yes,yes
Jacques Dutronc-Je suis content
Les Fleurs de Pavot-A Degager
Brigitte Bardot-Contact
Messieurs De Bordeaux et Beretta-La Drogue
9m2-Experimentale Lisbonne

A Telecharger ICI (click droit 'enregistrer sous')

J'peux pas uploader sur Fairtilizer du boulot, donc ça sera pour bientot.

PUTAIN DE BORDEL DE MERDE JE VIENS DE REECOUTER LE MIX, LA COMPRESSION EST DEGUEU C EST INAUDIBLE, JE VAIS REGLER CE PROBLEME AU PLUS VITE

déjeuner sur l'herbe (ou la vérité sur le travail le dimanche)